Construction d'Isola 2000 - Mairie Isola
12
page-template-default,page,page-id-12,page-child,parent-pageid-6,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-13.7,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

Construction d’Isola 2000

Construction d’Isola 2000

Vous allez découvrir la construction d’Isola 2000 grâce à ces photos. (En cliquant sur la petite  vignette vous en ouvrirez une plus grande). Au tout début, on reconnait la chapelle et la bergerie puis les travaux commencent. Pour tout savoir sur la construction : cliquer ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout au long de la saison hivernale 2011/2012, la station a  marqué son anniversaire des 40 ans à travers de nombreuses  manifestations dont le moment le plus fort  s’est produit le week end du 7 et 8 Avril 2012 avec compétitions de ski et  démonstrations de multiples activités de glisse  dont Isola en a été le précurseur dans la région.

Un vibrant hommage été rendu aux  acteurs de la station notamment à  ses célèbres champions de ski et moment très émouvant aux Isoliens qui étaient présents et qui ont participé à l’ouverture de la station en 1971 : les enfants de l’école  ont chanté  une chanson qu’ils  avaient écrite retraçant dans l’humour,  l’histoire de la vie de la station.

Un magnifique  film transcrit sur DVD  spécialement monté  pour  l’évènement et regroupant  notamment  des reportages de l’époque,  a été projeté à l’extérieur (avec quelques flocons de neige !),  sur grand écran.

De même, une exposition montrant de nombreux documents photos, journalistiques et touristiques  retraçant les origines de la station et l’histoire de ces  40 années, a été montée dans la galerie  à la maison d’Isola le 8 Avril. Elle a connu un grand succès auprès des isoliens et des visiteurs.  

Elle comprend trois parties dont voici quelques extraits :

1- Isola 2000 et ses origines : le site de la station : Chastillon, constituait le principal alpage de la commune, utilisé depuis toujours par les Isoliens pour faire paître leur bétail pendant tout l’été. Ils avaient construit une vacherie composée de plusieurs bâtiments et fabriquaient sur place des fromages qu’ils partageaient à la fin de la saison.

Ces terres communales sont restées au moment du rattachement du Comté de Nice à la France en 1860, en territoire italien jusqu’en 1947.

L’ idée de la création d’une station de sports d’hiver à Chastillon s’est dessinée à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Dès 1947, la nouvelle équipe municipale sous l’impulsion du Maire Jean GAÏSSA a obtenu la création d’une route communale à vocation transfrontalière inaugurée en 1961.

Le projet de station de ski à Chastillon pouvait alors avancer, d’autant plus que l’activité de loisirs notamment le ski, se développait partout et que les élus étaient convaincus de la nécessité de la création  de nouvelles stations de ski dans le  département Alpes Maritimes. En effet ce développement constituait un des seuls moyens de redynamiser l’économie de montagne et de freiner, voire compenser l’exode rural dans le Haut Pays Niçois.

Au cours des années 1967/68 le site de Chastillon, a séduit de par son enneigement abondant, ses qualités de situation et une maîtrise foncière totale par la Commune d’Isola, un important groupe d’investisseurs anglais conseillé par le champion olympique : Peter Bounphrey.

En Mai 1968, le conseil municipal d’Isola mené par Charles RAMI, a officiellement donné son agrément à la société britannique pour la construction, la promotion immobilière et les aménagements de la station : pistes et remontées mécaniques.

 

2- la construction de la route et de la station : presque simultanément à la construction de la nouvelle route, les premiers bâtiments  ont été édifiés pour l’ouverture de la station en Décembre 1971. La partie intégrée de la station : « le Front de Neige », conçue sur un principe urbanistique innovant et adapté à la haute altitude a été réalisée les trois premières années.  Toute la station était reliée par un réseau de galeries marchandes et d’arcades chauffées, afin qu’il soit possible de la parcourir entièrement, d’une extrémité à l’autre.

A partir des années 1980, le concept architectural de la station a évolué au profit du développement d’une architecture montagnarde plus classique,  type immeubles chalet.

La station comprend actuellement une capacité d’accueil de plus de

12 000 lits, dont 3000 lits « tournants » : résidences de vacances et de tourisme, hôtels…

3- la promotion de la station, les équipements, les manifestations sportives

Dès le départ, la promotion de la station s’est fondée sur le caractère exceptionnel du site en termes d’enneigement et de soleil, « un balcon de neige sur la côte d’Azur ». Isola 2000, bénéficiant d’une altitude et d’un microclimat propices, a battu le record de France d’enneigement à plusieurs reprises.

Pour les équipements, au départ, les remontées mécaniques étaient à la charge de l’aménageur. Le domaine skiable s’est peu à peu étendu  aux secteurs Saint Sauveur puis du Merlier Méné.

A partir de 1991, le Conseil général des Alpes-Maritimes, est intervenu de façon importante dans le domaine skiable pour aboutir en 2002 au regroupement des stations Auron Isola Saint Dalmas au sein de  structures communes.

Depuis 2003, des investissements importants du Département ont permis le renouvellement des matériels ainsi que l’extension du réseau des canons à neige.

Une activité sportive intense dans les diverses disciplines a permis l’émergence de champions au niveau national et même mondial : ski snowboard, snowscoot, courses automobiles sur glace faisant d’Isola «  la station des champions »…

  

 

En vue de l’ouverture de la station, les jeunes d’Isola ont suivi un stage de formation pour les métiers du ski à Vars. Sur la photo : Emile COLOMBON, Jean-Pierre BOVET, Yves LECA, Michel BOVAS, Maurice VERAN et Guy MALLET