Commémoration du 8 mai 2022 - Mairie Isola
24643
post-template-default,single,single-post,postid-24643,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-13.7,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive
 

Commémoration du 8 mai 2022

Commémoration du 8 mai 2022

Commémoration du 8 mai 1945,

Chers Isoliens,
Je sais que vous n’êtes plus très nombreux à avoir assisté, ici, sur cette place, au 8 mai 1945. Après 5 ans de guerre mondiale désastreuse, le monde n’avait pas encore conscience de la barbarie nazie, même si chaque petit village à son échelle, avait pu souffrir de la cruauté, des pillages et des assassinats des occupants. Enfin, enfin, au bout de 5 années d’atrocités, les Français et les Alliés libéraient notre France au prix de millions de vies humaines…

Le 29 avril 1945, bien avant le lever du jour, l’Armée Française, la Légion étrangère, les GI des Etats-Unis, et tout particulièrement le 551ème bataillon des parachutistes, les Résistants Français, les Résistants Italiens, les Isoliens en âge de se battre, prirent l’ancien chemin de la Lombarde Via Cunéo…
Pas à pas, soudés comme jamais, ils ont fait reculer l’ennemi jusqu’à la frontière et ce n’est qu’au passage sur l’Italie que l’armée Allemande se constituait prisonnière, non sans s’être battue. Notre géographie, aussi rude que nous, a surpris l’occupant peu habitué à notre altitude, au dénivelé, et peu habitué aussi à la rage de vaincre de nos soldats et de nos résistants qui faisaient preuve d’une force incroyable.

Le 30 avril 1945, Isola était libre, l’orchestre Atomic Jazz, constitué d’Isoliens, dont des résistants français, faisait danser la population, partagée entre liesse et larmes.
Le 8 mai, ce fut la libération officielle telle que nous la connaissons tous… Dans ces troupes de héros anonymes libérateurs, il y avait vos grands-pères, vos pères, les membres de vos familles… Je ne peux m’empêcher de penser à mon grand-père Zézé qui avait planté un drapeau français, ici, sur la façade du Touring… A toi Papy, à tous les compagnons, les Isoliennes et les Isoliens, de 2022 adressent leur plus profonde gratitude et leur admiration sans borne.
Mais alors qu’aujourd’hui nous pensons à nous, à os anciens, à notre cher village, alors que nous célébrons le retour à la Liberté, des missiles russes ravagent l’Ukraine. A quelques milliers de kilomètres aux portes de l’Europe, la folie d’un homme détruit une démocratie. Pourquoi ? Parce-que le Kremlin rêve de la grande Russie des Tzars. Parce-que la mégalomanie et la paranoïa donnent à un homme 1 sentiment de toute puissance et qu’il entraîne toute l’oligarchie russe dans son sillage. La grande peur du Kremlin c’est l’OTAN : le Traité de l’Atlantique Nord, qui regroupe des puissances détentrices de l’arme nucléaire, résolues à leur défense mutuelle et collective. Que faire ? La liberté de l’Ukraine ne viendra pas de boucheries, de génocides, de viols de la convention des droits de l’Homme. Même si pour l’instant les tentatives de diplomatie et les négociations n’ont pas abouti, il faudra que la Russie voit plus loin que les mensonges paranoïaques, plus loin que la censure qui lui est imposée. Je ne sais pas quand, et personne ne le sait, mais je suis certaine que seule la Paix diplomatique engendrera la Paix Civile en Ukraine, la Liberté en Ukraine, et pourquoi pas aussi, la Liberté en Russie.
Ici, en France, dans ce Département des Alpes-Maritimes, dans cette Métropole, à Isola, dans notre commune, nous avons tous agi à notre humble échelle. Le pays des droits de l’homme est peuplé d’humanistes. Vous Isoliens, amis d’Isola, vous avez spontanément offert votre aide, votre soutien, vous avez fait dons de vivres, de vêtements, de tickets restaurant pour nos protégés Ukrainiens. Merci,je sais que vos bras et vos coeurs sont grands ouverts. Merci, merci, je suis tellement fière de vous, de votre solidarité.
Avec mes élus, que je remercie, nous avons spontanément accepté d’accueillir 27 réfugiés au Foehn, puis avec les équipes du conseil départemental, qui ont été formidables, nous nous avons trouvé des solutions, pour que 5 familles puissent rester ici à Isola.

Comme vous, nous n’aurions pas pu dormir avec tant de détresse et de désespoir à quelques kilomètres si près de chez nous. Aujourd’hui je veux dire à nos protégés qu’ils sont ici chez eux, et que nos coeurs leur sont ouverts : Irina, Laryssa, Ira, Julia, Katia, Olekander, Stanislav, Ludmila, Mila, Yasna, Nadia et Paulina, nous resterons à vos côtés.
Je terminerai en vous disant à vous tous mes chers Isoliens, qu’en cette période d’élection, dans notre pays, nous devons nous souvenir que la liberté d’opinion de chacun doit être respectée et que le plus important c’est bien de confronter nos idées, pour ensuite toujours mieux se retrouver autour de valeurs communes que sont la Liberté, l’Egalité et la Fraternité. Vous pouvez compter sur moi, et sur mes élus, pour continuer de défendre vos libertés d’opinion, et les intérêts de la commune.

Vive Isola, vive la République, vive l’Ukraine libre et vive la France !

Mylène Agnelli, maire d’Isola

Retour en images sur la cérémonie en hommage au 8 mai 1945