Construction de la station d'Isola 2000 - Mairie Isola
80
page,page-id-80,page-child,parent-pageid-15940,page-template-default,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-7.3,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.2,vc_responsive
 

Construction de la station d’Isola 2000

La station des sports d’hiver a été construite sur des terres récupérées par la commune suite au traité de Paris (1947) entre la France et l’Italie.

 

La station d’Isola 2000 a été construite dans un endroit stratégique disposant d’un microclimat et d’une exposition favorisant un enneigement maximal. Isola 2000 a été créée en 1971 quand la « Bernard Sunley InvestmentsTrust Limited » passe un accord avec la commune d’Isola à travers une filiale française pour mettre sur pied l’aménagement et l’exploitation de la future station de ski. Le site en vaut la peine, l’Institut de géographie alpine de Grenoble mentionne Isola dans sa liste des 10 stations présentant le meilleur enneigement. Le domaine skiable est de plus situé à haute altitude entre 1800 et 2650 mètres. Proche de Nice facilement accessible par avion et en voiture… un autre atout important pour la station, son ensoleillement exceptionnel. Pendant l’hiver 2010/2011 et 2014/2015, Isola 2000 était la station la plus enneigée de France.

L’architecture de la station est typique de l’urbanisme des années 1970, c’est-à-dire qu’il s’agit d’une station dite intégrée ayant à ses pieds la zone du « front de neige », disposant dans les étages des bâtiments des appartements et dans les rez-de-chaussées de ces mêmes bâtiments des commerces.

Vous allez découvrir la construction d’Isola 2000 grâce aux photos présentées sur cette page. (En cliquant sur la petite vignette vous en ouvrirez une plus grande). Au tout début, on reconnait la chapelle Notre Dame de Vie, construite en 1936, et la bergerie puis les travaux commencent. Pour tout savoir sur la construction, vous pouvez lire le le résumé d’un mémoire en version pdf.